Brevet Professionnel Aménagements Paysagers – BP AP

Télécharger la plaquette de cette formation

Le métier :

Il participe aux travaux de création, d’aménagement et d’entretien des espaces verts, parcs, jardins, terrains de sport à l’aide d’outils manuels ou motorisés et d’engins motorisés.

La filière d’emploi :

L’emploi salarié de chef d’équipe paysagiste se répartit de manière équivalente entre les entreprises de travaux paysagers (secteur privé) et les collectivités territoriales (secteur public).
Ses activités sont au service d’une clientèle (secteur privé) et/ou d’un public (collectivités territoriales) qui évolue et qui est de plus en plus sensible à l’embellissement des espaces publics et à la mise en place de pratiques respectueuses de l’environnement depuis la conception jusqu’à la réalisation et l’entretien des espaces (économie d’eau, choix d’espèces végétales adaptées, réduction d’intrants…).

Ses activités :

Le Chef d’équipe Paysagiste est amené à travailler en extérieur sur des chantiers différents. Il intervient régulièrement sur le végétal (tailles, plantations, soins…).
Le salarié peut également être amené à conduire et/ou utiliser des engins spécifiques dans le respect des conditions réglementaires.
L’emploi requiert une bonne condition physique (manutention de charges, utilisation d’outils manuels, déplacements, etc.) et dans certains cas l’activité peut s’exercer de nuit.

Le salarié titulaire de l’emploi travaille le plus souvent en équipe (équipe restreinte de 2 à 3 personnes) dont il assure également l’encadrement de proximité.
Le salarié réalise et fait réaliser, à partir de directives précises du chef de chantier, du conducteur de travaux et/ou du chef d’entreprise, les travaux d’aménagement et d’entretien d’un espace vert ou d’un jardin.
Lors de ses activités en extérieur, chez un client, il est le “représentant de l’entreprise” et s’efforce donc d’en traduire l’image dans son attitude et ses comportements.

Évolutions possibles :

En cours d’emploi, le salarié peut valoriser son expérience et suivre éventuellement une formation complémentaire (Certificats de spécialisation) pour prétendre à des emplois plus spécialisés, par exemple la conduite d’engins ou l’installation de dispositifs d’arrosage.
Après quelques années d’expérience, il peut également être amené à prendre plus de responsabilités pour conduire un chantier plus complexe.
Après plusieurs années d’expérience, il peut également envisager de créer sa propre entreprise d’aménagements paysagers.

Une formation en alternance :

La formation en alternance de 2 ans nécessite la signature d’un contrat d’apprentissage avec une entreprise de la filière paysage.
Elle comporte 15 semaines par an au centre de formation et 37 semaines en entreprise. Elle est accessible :

  • Aux titulaires d’un CAP agricole ou d’un diplôme ou titre inscrit au RNCP de même niveau ou d’un niveau supérieur,
  • Aux candidats, ne justifiant pas des diplômes ci-dessus, mais pouvant justifier soit d’une année d’expérience professionnelle dans la filière paysage, soit de 3 années d’expérience professionnelle à temps plein.